C’est une page sombre de l’histoire qui s’ouvre ce vendredi 24 avril 2020. Un Baobab de la culture guinéenne est tombé. L’archange du Manding comme on aime à l’appeler ne chantera plus. Elle s’est tue à tout jamais. Hadja Kadé Diawara est décédée.

La nouvelle a été annoncée par l’animateur et Directeur général de Sweet Fm, Macka Traoré.
La légende vivante, une des plus riches et remplies carrières de l’histoire musicale de la Guinée, nous dit désormais Mbésoma, pour ne plus jamais revenir.

Faut-il rappeler qu’un concert d’au revoir était en cours de préparation depuis plusieurs mois par Hadafo Medias. Le groupe ambitionnait de lui assurer une fin de carrière digne de sa stature, avec des hommages et les moyens récoltés devaient lui permettre de dignement se prendre en charge. Malheureusement!

Aucune info n’a pour l’heure filtré quant aux circonstances de son décès.

Qu’elle repose en paix éternelle! Amine.

Nous y reviendrons!

Actujeune.com