La lutte est engagée contre le Covid-19 en Guinée et les jeunes guinéens ne sont pas prêts à rester en marge. Yigui BOOK, une plateforme portée par des jeunes startupers guinéens, propose une application pour remédier aux difficultés dans le suivi des contacts et des cas suspects de la maladie, par les autorités sanitaires.

C’est d’abord lors d’une rencontre des nominés et lauréats des J-Awards Guinée avec le Premier Ministre, que le jeune innovateur a été présenté ainsi que son application au Chef du gouvernement par la coordination de l’événement. Dr Ibrahima Kassory, soucieux du respect de son engagement à accompagner les jeunes distingués lors de l’acte III de cette Messe de la jeunesse, a recommandé sa plateforme qui pourrait apporter des solutions innovantes dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Ainsi, à l’issue d’une rencontre tenue ce vendredi 17 avril au siège de l’ANSS, en présence des responsables de l’agence ainsi que des partenaires comme l’OIM, L’USAID et l’ambassade de France, les jeunes innovateurs ont présenté leur solution.

Il s’agit d’une application android qui permettra le suivi en temps réel, des contacts et des cas suspects de Covid-19 en Guinée afin d’une meilleure gestion de la pandémie. 

Mohamed Condé, nominé à la troisième édition des J-Awards Guinée, est l’initiateur principal. Il indique que c’est une nécessité pour lui et son équipe de penser une solution numérique pour faire face aux défis de la gestion de la pandémie dans le pays. « Pour nous, il est impératif de repenser nos modèles face à l’urgence sanitaire qui n’est en outre qu’une frontière que l’humanité à déjà franchie. Nous voulons ici dessiner plusieurs pistes pour mettre la puissance de transformation du numérique au service de la crise sanitaire » , nous confie t-il. 

L’application, une option d’« alerte »

L’application en dépit de permettre un meilleur suivi, se veut un outil qui veille au respect de la distanciation établie par le gouvernement et les autorités sanitaires « une fois que tu te rapproche de quelqu’un à moins d’un mettre, l’application installée sur ton téléphone te rappelle de façon vocale que tu as fait fi à la règle. Et cela dans la langue ou le dialecte que tu choisis depuis l’installation », indique Mohamed. 

La réponse de l’ANSS

L’ANSS après avoir écouté ses hôtes et apprécié la solution, a indiqué que la Guinée n’a pas encore atteint le stade qui nécessiterait l’utilisation de cette technologie. Elle maintient tout de même le contact avec l’équipe et l’invite à prendre part à toutes ses réunions afin de se familiariser avec la situation. L’agence s’engage également à apporter le financement du développement de l’application dès qu’elle sentira la nécessité de l’utiliser.

« L’initiative se trouve à la phase de prototype et le coût pour développer l’application est fixé à 24 000 euros », nous confie Mohamed.

Abdoulaye KABA