Une vaste opération de libération de prisonniers par grâce présidentielle serait en cours de préparation en Guinée. Cette démarche serait inscrite dans le cadre de l’éradication de la pandémie dans le pays, selon nos confrères du site Africaguinee. com.

Selon la source, le processus est en cours depuis quelques jours et une liste aurait même déjà été transmise au palais Sekhoutoureya. Pour l’heure, le nombre exact de personnes à grâcier reste inconnu.

En fin Mars, la Haut-commissaire aux droits de l’Homme de l’ONU a appelé à la libération de détenus à travers le monde afin d’éviter que la pandémie de Covid-19 ne fasse des “ravages” dans les prisons surpeuplées. Certains pays africains ont déjà appliqué la recommandation. Au Maroc, le roi Mohammed VI a gracié dimanche 5 avril 2020 plus de 5 000 détenus pour empêcher que le nouveau coronavirus ne contamine les prisons marocaines.

Abdoulaye KABA