Depuis quelques jours, une capture d’un supposé article publié dans les colonnes de l’Agence de Presse Sénégalaise (sans qu’aucune trace ne soit retrouvée par notre rédaction), circule sur les réseaux sociaux. On y voit la mention suivante : Dernière dépêche : L’opposant guinéen Cellou Dalein Diallo apporte une aide de 50 millions de Francs CFA aux malades du Covid-19 à l’Hopital ARISTIDE LEDANTEC de Dakar.

Face à la polémique que suscite le sujet sur les réseaux sociaux, nous avons fait réagir le député et coordinateur de la communication de l’UFDG, Ousmane Gaoual Diallo. 

D’entrée de jeu, il n’y est pas aller de mains menottées. Il estime que cette “infox” est un “piège” du RPG Arc-en-ciel qui veut mordicus “ternir” l’image de Cellou Dalein Diallo. Il ajoute que, le Gouvernement au regard de son “incapacité” à trouver des solutions aux multiples problèmes auxquels est confronté le peuple, utilise des “Fake News” pour que l’opinion ne commente que les sujets futiles. Créer une diversion au sein de l’opinion pour masquer ses carences. Ousmane Gaoual qualifie cette “accusationd’ “invention” des Communicants du parti au pouvoir qui selon lui est dans l’ « incapacité de faire face » à la problématique actuelle qui est bien la pandémie. Il ajoute que cette page n’a aucune authenticité qui puisse rendre crédible les informations qu’elle divulgue, fait remarquer que le site de l’agence de la presse sénégalaise n’a nullement fait cas de cette information.

Plus loin, le député de Gaoual estime que cette pratique du parti au pouvoir lui donne de mauvais souvenirs du passé de ce pays. Où lorsqu’on est sans argument, on fait recours à une diversion tout en cherchant à se défaire de ses responsabilités. Pour lui, cela ne pourra nullement ternir l’image du Président de L’UFDG qui, à ce jour, s’il doit bien faire des dons commencera par la Guinée avant de les élargir dans les autres pays.

Pour terminer, le député “prie” les Guinéens à ne pas se laisser divertir par cette nouvelle sur ce montant de 50 millions tel qu’annoncé. 

« Le RPG Arc-en-ciel est à bout de souffle car ils ont prouvé leur limite encore une fois » a-til conclu.