C’est désormais officiel, le prix du litre à la pompe est fixé à 9000 gnf. Cette baisse fait suite à un arrêté conjoint des ministres Diakaria koulibaly des Hydrocarbures, Mamady Camara de l’Economie et des Finances et Ismaël Dioubaté du Budget.

Cette légère réduction de 10000fg à 9000fg intervient à un moment où le monde entier en général est confronté à une crise sanitaire due au coronavirus qui a tué des milliers de personnes et la baisse des cours mondiaux du baril, vendu en dessous de 20€.

Depuis cette annonce en Guinée,bon nombre de citoyens se disent très déçu et ne restent pas indifférents, chacun y va de son commentaire. Faudrait-il s’attendre à autre chose ?

Nous y reviendrons…

Alseny Aly Camara pour Actujeune.com