A la suite du premier cas testé positif au COVID 19 au sein des Installations de la CBG ce week-end, des dispositions drastiques sont envisagées par la société. C’est du moins ce que nous laisse croire notre source, très bien introduite. Le patient positif au Covid19 serait à la limite la deuxième personnalité de ce géant des Mines et suit en ce moment, son traitement au centre de dépistage du CHU Donka.

Pour empêcher la propagation du virus au sein de la Compagnie, des dispositions auraient été prises très tôt ce lundi 30 Mars. Ce sont entre autres : 

  • L’envoi d’une frange importante du personnel en congé technique de deux (2) semaines reconductible en fonction du résultat déniché, La fermeture momentanée des locaux de la Direction de CBG communément appelée “Maison blanche“, 
  • L’auto confinement de certains employés très proche de la personne atteinte du sujet COVID 19 on pourrait en citer le Directeur Général qui aurait lui-même été un contact permanent du sujet.

La CBG se montre volontaire à minimiser les dégâts que peut engendrer cette pandémie sur ses opérations, en dépit de la psychose perceptible en son sein, des dispositions draconiennes ont été prises dès ce lundi suivi d’un respect scrupuleux des mesures sanitaires préalablement bafouées. Il faut justement craindre l’arrêt intégral des activités de la Compagnie. L’interruption partielle de certains de ses services administratifs est intervenue. Un des bailleurs et non des moindres, menacerait tantôt de suspendre sa participation, s’il s’avérait que la CBG enregistre un cas positif du COVID 19. Les signaux semblent donc au rouge.

La bonne nouvelle et qu’une croisade contre cette pandémie est en passe d’être déclenchée dans la Cité Industrielle de KAMSAR et également dans la cité Bauxitique de SANGAREDI afin de circonscrire les deux villes de manière à vite repérer les suspects porteurs du virus.  

A noter qu’aucun centre de dépistage n’a été pour l’heure mis sur pieds dans cette zone à fort potentiel minier et véritable foyer humain. 

Nous suivons de très près l’évolution de la situation

Kadja Mamedov, Depuis la Région de Boké pour Actujeune