Dans un communiqué datant de ce Mercredi 25 Mars 2020 et publié sur le site officielle du gouvernement guinéen, le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le Général Bouréma Condé a présenté une situation exhaustive des localités qui ont connu des violences ou des destructions d’édifices publics ou privés le jour du scrutin double du 22 Mars.

Dans toute la Guinée, sur les 8 régions administratives, un nombre total de 585 bureaux de vote saccagés et vandalisés apparaît, dont 140 dans la commune de Ratoma seule.

Un peu plus loin, le Ministre dénonce les multiples actes de violence qui ont émaillé la journée électorale dans le pays. Il y demande au peuple de Guinée de faire preuve de civisme et de retenue en lieu et place des violences. 

Par la même occasion, il instruit aux différents administrateurs territoriaux ( Gouverneurs, Préfets, Sous-préfets ) et élus locaux d’ « apporter la plus grande attention à l’analyse des demandes de marche et de manifestation après la proclamation des résultats des élections ».

Abdoulaye KABA