Le drame s’est produit ce Vendredi 13 Mars 2020 aux environs de 13 heures à Sangoyah pharmacie. Un camion immatriculé GM 4841-A en provenance de la cité Enco 5 a perdu tout contrôle a percuté plusieurs véhicules avant de terminer sa course à l’entrée d’un magasin.

Le bilan fait état de six (6) morts sur place et des blessés selon nos constats sur les lieux. Une nourrice dont le bébé a été victime d’une fracture au pied à malheureusement perdu la vie dans cet accident. Le conducteur du camion quant à lui s’en est sorti indemne et se trouve présentement à la disposition de la police. Plusieurs véhicules ont été endommagés et l’excès de vitesse serait la cause de cet accident.

Karfalla Dioubaté est conducteur de taxi et habite à Sangoyah pharmacie. Il a vécu le drame: « J’étais assis au café bar et j’ai entendu les crises des gens. J’ai fait sorti la tête et j’ai vu un camion descendre venant de la Cité Enco 5. Je me suis aussi mis à crier. Il a en premier lieu percuté un véhicule blanc qui avait à son bord 2 passagers qui ont été blessés. Nous avons continué les cris. Le camion a ensuite tapé un taxi qui avait à son bord des élèves et d’autres passagers. Il y a eu des cas de morts dans ce taxi. Le camion a continué à percuter des véhicules avant de finir sa course vers la pharmacie devant un magasin. Mes camarades et moi sommes venus sortir le chauffeur de la cabine du camion. D’aucuns ont demandé à ce qu’on le frappe mais nous les avons demandé de se calmer et nous l’avons mis à la disposition des autorités policières », nous a-t-il confié. 

Poursuivant, Karfalla déplore la situation et très remonté, exige au nom des jeunes de Sangoyah l’interdiction de la descente des camion sur la voie sur laquelle l’accident a débuté. 

« Cela fait la quatrième fois que le camion tue des gens ici. Nous, la jeunesse de Sangoyah, ne voulons plus voir de camion descendre maintenant ici. Ça nous a beaucoup tué. Beaucoup sont devenus handicapés à cause de ça », a-t-il renchérit.

Apprenant la nouvelle, le Maire de la commune de Matoto, Mamadouba Toss Camara s’est aussitôt rendu sur les lieux de l’accident. Interrogé, il n’a pas manqué d’exprimer sa désolation par rapport au drame avant d’indiquer que des dispositions sont prises pour palier le stationnement anarchique des véhicules au rond-point de Sangoyah : « J’ai vraiment une émotion de tristesse parce que ce que je viens de voir est très déplorable. Tout d’abord je compatis à la douleur des victimes. Nous avons pris toutes les dispositions pour admettre les victimes à l’hôpital. Nous avons pris tout de suite des dispositions afin que la voie soit complètement libérée. Et les autres enquêtes vont suivre afin que la lanterne de tous soit éclairée ».

Abdoulaye KABA