Les premières mesures de riposte au coronavirus, après la déclaration du premier cas par le ministre de la santé et de l’hygiène publique, ont commencé à tomber.

Suite à une réunion tenue ce matin au Gouvernorat de Conakry entre le gouverneur et les élus locaux de la capitale, aucun regroupement de plus de 100 personnes n’est désormais permis. Tout au moins à Conakry où le premier cas a été détecté.

Une décision drastique qui suscite quelques interrogations. Les marchés, écoles, universités, mosquées et églises seront-ils fermés?

Seules les plages pour l’heure resteront fermées a-t-il dit. Pour le reste des lieux publics des mesures d’hygiène seront exigées et les décisions nécessaires y afférentes suivront.

Nous y reviendrons!