La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre. Les deux activistes suite à une décision judiciaire ont été acquittés. Mais ce qu’il y a lieu de préciser, c’est qu’ils ne sont pas totalement, jusqu’ici, libres de leur mouvement. C’est du moins ce que nous apprend la conjointe d’un d’entre-eux.
Jointe au téléphone par notre rédaction, l’épouse de Ibrahima Diallo indique que son mari et Sékou Koundouno n’ont pas encore été libérés. Elle a laissé entendre que la décision de leur mise en liberté a déjà été prise, mais n’aurait pas encore été transmise à la maison centrale.

Abdoulaye Kaba