Des jeunes filles et femmes viennent de bénéficier de prix de la citoyenneté pour le compte de cette année 2020 à l’espace volontariats de Guinée. C’est une initiative de l’ONG jeunes pour jeunes pour la citoyenneté.

Cette cérémonie de remise des prix a mobilisé 50 participants parmi lesquels figuraient 12 nominés pour le prix de la femme citoyenne. Les critères d’éligibilité sont fondés sur le leadership, l’engagement, l’expérience et le parcours des candidats. « On s’est basé sur le leadership de ces femmes, ce qu’elles mènent et l’impact de leurs activités. Il y avait 28 candidats et parmi les 12 nominés, quatre ont été lauréates, elles sont des modèles de la jeune génération et les huit autres ont également reçu les prix de nominés » a expliqué Kadiatou Tounkara, présidente de L’ONG “Jeunes pour Jeunes pour la Citoyenneté“. 

Elle se réjouit de la réussite de cette activité et évoque un sentiment de satisfaction : « Je suis très émue parce que je ne m’attendais pas à ça, c’est vrai qu’on a fait la première édition mais cette deuxième il ya plus de performance ça été un succès ». 

Diallo Mariatou, responsable chargée de progrès du programme de L’ONG sport 224 , nominée pour le prix de la femme citoyenne, se réjouit: « Je suis heureuse de recevoir ce prix d’encouragement c’est un grand plaisir d’être parmi plein de femmes qui se battent, qui ont les mêmes objectifs que moi ». 

À la fin de cette cérémonie Maimouna Barry , lauréate du prix de la femme citoyenne, présidente de L’ONG Femme et Développement parle de son engagement et exhorte les femmes pour la continuité du combat: « Quand on est lauréate d’un prix, on ne peut pas se limiter à cela donc c’est maintenant que le combat commence, c’est vrai que les statistiques sont entrain d’évoluer mais je crois qu’il reste beaucoup à faire. Il faut que les femmes soient représentées un peu partout dans le domaine de la vie quotidienne ». 

Pour rappel , plus d’une centaine de jeunes ont été sensibilisés sur l’émancipation de la femme au cours de la première journée de cette édition.

Maria cheick