Pour exiger la libération de deux de ses responsables, arrêtés le vendredi 06 Mars et dans son combat d’opposition au projet de nouvelle constitution, le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a appelé ses militants à une nouvelle manifestation de rue ce Mardi 10 Mars 2020.

Contrairement aux autres jours, la circulation est restée fluide sur l’autoroute Fidel Castro. De la tannerie, en passant par l’aéroport (Gbessia), le marché Madina jusqu’au centre ville de Kaloum, plusieurs boutiques sont restées fermées.

Sur l’axe le Prince, les activités n’ont pas connu leur ambiance habituelle. Les activités économiques ont globalement tourné au ralenti. Quelques taxis et véhicules circulaient néanmoins. Des échauffourées ont éclaté à Wanindara entre forces de l’ordre et jeunes manifestants. Des élèves ont rejoint plus tard les jeunes manifestants dans leur opposition avec les agents de sécurité. 

Au centre ville de  Kaloum, la voie est restée fluide. Quelques véhicules stationnaient à la devanture des départements ministériels qui étaient ouverts. Les activités ont été affectées.

Aucune victime n’est à déplorer pour l’instant.

Diaby