Attention, l’infertilité n’est pas que pour les femmes, les hommes peuvent l’être aussi

Il faut dire d’entrée de jeu que l’infertilité est l’incapacité biologique pour un couple de concevoir un enfant. On parle d’infertilité, lorsqu’un couple qui a des relations sexuelles fréquentes et qui n’utilise aucun moyen de contraception ne réussit pas à procréer.

Dans la plupart des cas, certains ont tendance à croire que les femmes sont les seules qui sont atteintes par cette situation, ce qui est tout à fait opposé à la réalité. 

Selon le site www.passeportSante.net, les causes de l’infertilité sont variées et peuvent concerner l’homme, la femme ou les deux. Dans un tiers des cas , elle concerne seulement l’homme, dans un autre tiers, elle concerne la femme et dans le tiers restant les deux. Chez l’homme, elle est due à une trop faible production ou absences de spermatozoïdes dans le sperme, les spermatozoïdes peuvent être malformés, l’exposition aux pesticides, la chaleur excessive, la fréquentation de jacuzzis, l’alcool, le tabac et aussi certains traitements anticancéreux comme la chimiothérapie, la radiothérapie peuvent limiter la production des spermatozoïdes.

L’impuissance, la dysfonction érectile ou éjaculation précoce peuvent être les symptômes de l’infertilité masculine. Tout de même, des traitements peuvent être faits pour remédier à cette situation : un traitement hormonal peut-être mis en œuvre pour rétablir l’équilibre, une chirurgie peut-être envisagée en precense d’une imperméabilité des voies générales, mais aussi une insémination artificielle et fécondation in-vitro peuvent être utilisés pour procréer. 

Il faut quand même retenir, que les femmes ont trop souvent fait les frais de l’impossibilité de procréation dans les couples. Pourtant, elles ne sont pas les seules concernées quand on parle d’infertilité, celle masculine existe belle et bien et elle représente selon des spécialistes plus d’un cas sur trois.