Nous venons de l’apprendre, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a anoncé dans un courrier vraisemblablement authentique, sa démission au président de la République.
Dans cette lettre, il y explique les raisons de ce difficile et très courageux choix. Le désormais ex ministre dénonce les dérives du régime de son ancien patron. Notamment, la fissure du tissu social national qui met en danger l’unité des guinéens et trahit l’idéal démocratique pour lequel le RPG, dont il a été membre depuis trois décennies, s’est battu. Il ne souscrit donc au projet de changement de constitution. C’est une décision qui intervient à 72 h de la date de tenue du double scrutin et qui risque de porter un sérieux coup à l’image du gouvernement guinéen.


Parcourez les copies de la note prévenant de chez nos confrères de Guineenews.org