Depuis le 10 Février 2020, la distribution des cartes d’électeurs a officiellement débuté. Dans la capitale guinéenne, les citoyens continuent à récupérer leurs cartes d’électeurs. Ce matin, notre rédaction a fait un tour dans différents points de distribution notamment dans les quartiers Yimbaya, Aéroport, Hamdalaye et Kaloum.

Certains citoyens guinéens recensés dernièrement, s’apprêtent sans doute à aller aux élections législatives et référendaires prévues le 1er Mars prochain. Dans la commune de matoto, précisément à Yimbaya école et l’aéroport, les citoyens continuent progressivement à prendre leurs cartes d’électeurs dans les différents points de distribution. Dans ces localités, les cartes d’électeurs distribuées sont plus nombreuses que celles restantes. Selon un agent de la CECI, les habitants viennent chaque jour et en grand nombre.

« Nous sommes à Yimbaya école depuis plus de cinq jours, pour distribuer les cartes d’électeurs aux citoyens recensés. Pour le moment, tout se passe dans les meilleures conditions, les habitants continuent de venir en grand nombre pour récupérer leurs cartes ». 

Dans la commune de Ratoma, à Hamdalaye pharmacie notamment, le lieu était moins fréquenté ce matin,  mais aux dires de Thierno Moussa Bah qui était venu récupérer sa carte d’électeurs, souvent les gens viennent après la prière de 14h. « C’est moins fréquenté c’est vrai, mais souvent les gens viennent après la prière. Avant-hier, 15h m’a trouvé ici mais, les gens étaient nombreux, souvent les matins d’autres préfèrent suivre d’abord leurs activités ». 

A Kaloum, c’est le même rythme qui règne. Les habitants viennent à tout moment pour être dans le délai de la distribution.

Les cartes continuent d’être écoulées aux électeurs malgré toutes les anomalies qui émaillent le processus et la forte tension qui plane sur l’organisation de ce couplage électoral. 

Diaby