La journée aura été électrique et tout porte à croire que l’actuel DGE Aboubacry Bâ est sur la sellette. C’est le licenciement présumé de David Tchopn Bangoura qui aura été l’élément déclencheur de cette crise. Une large majorité des employés exige mordicus le départ immédiat de l’ancien journaliste de Canal+.

Malgré l’intervention du Directeur général Soufiane Souaré, les frondeurs ne veulent plus être sous les ordres de celui qui aura conduit le navire CIS depuis deux ans. Ils se sont séparés à queue de poisson en fin de journée,  dans l’attente d’une éventuelle intervention du PDG Antonio Souaré qui serait en déplacement en France. Cette actualité qui a été suffisamment relayée dans la Presse est connue de tous. Mais ce qu’il y a de nouveau, c’est cette réunion nocturne des autres employés « sénégalais » de la boîte. D’aucuns leur collent l’intention de vouloir transformer la fronde en mouvement anti-sénégalais. Ceux-ci se seraient retrouvés pour manifester leur solidarité à leur compatriote et ainsi former un bloc autour de lui.

Les dégagistes se sont alors fendus d’un communiqué ce soir, dans lequel ils insistent que leur lutte est tout sauf xénophobe. 

Le combat qui est mené  actuellement à CIS Médias n’est pas un combat contre les sénégalais  comme certains veulent nous faire croire. Ce soir alors que tous les autres employés étaient déjà chez eux, Papa Alassane Ndiaye, Mouhamed Diaw, Doyen Abdoulaye Dabo sont arrivés incognito à CIS médias où ils ont tenu une réunion en catimini dans le Bureau du DGE, on ne sait pour quel motif. Cette instrumentalisation qui vise  à faire croire que les guinéens sont contre les sénégalais ne passe pas. On est désolés de constater que de tels agissements se fassent dans le simple but d’opposer les uns contre les autres. Ce qui se passe en ce moment est la conséquence directe de l’injustice qui règne dans ce bâtiment depuis plusieurs mois.  La division, le clanisme, la délation nuisent au bon vivre ensemble qui a été le socle du succès qui nous a mené jusque-là. 

Le combat continue !