« Cette déclaration incendiaire de la coordination des Foulbès et Haali-poular de Guinée », voici la qualification accablante faite ce vendredi 31 janvier 2020 à Conakry par le conseil des sages des quatre régions naturelles de Guinée. Selon lui, les propos tenue par Elhadj Ousmane dit Sans Loi sont haineux et incitent à la révolte. Les sages qui se sont réunis ont également demandé au peuple de Guinée de privilégier le dialogue social dans toute leur revendication.

Dans une une déclaration lue ce vendredi 31 janvier au siège de la coordination régionale de la Guinée forestière, le conseil des sages a condamné les violences à répétition qui se produisent en ce moment en Guinée. D’abord, l’ordre du jour de cette rencontre portait sur deux points essentiels à savoir: la leçon à tirer de la réunion de concertation entre les chefs religieux et les quatre coordinations régionales tenue le mercredi 22 janvier 2020 à la grande mosquée Faycal et l’analyse des déclarations médiatisées du président de la coordination nationale des Foulbès et Hali poular de Guinée.

Le conseil des sages des coordinations des quatre régions naturelles s’est indigné et a fustigé le discours fait par Elhadj “Sans loi”, qu’il qualifie de malveillant et d’incendiaire. Poursuivant, l’organisation à inviter les leaders politiques de l’opposition, le FNDC et le gouvernement guinéen à privilégier le dialogue et la concertation autour de la table en évitant toute manifestation de rue qui serait selon eux, préjudiciable à l’unité nationale, à  la paix et à la cohésion sociale en Guinée.

Au terme de la réunion, le conseil a présenté ses condoléances aux familles endeuillées pendant les manifestations et a témoigné sa compassion aux personnes blessées.