La cinquième et avant-dernière journée de la phase de groupe de la coupe de la confédération s’est achevée ce dimanche à Conakry. Le Horoya Ac a reçu son homologue sud-africain Bidvest Wits au stade du 28 septembre. Un rencontre qui a démarré par  l’observation d’une minute de silence en la mémoire de Feu Cheick Dem, membre du bureau exécutif du Horoya et conseiller financier du président de la fédération guinéenne de football.

Au début de cette rencontre, le Horoya AC a pris le dessus et n’a pas tardé à ouvrir le score grâce à son capitaine Dramane Nikiema, à la cinquième minute.

Il y a eu du rythme dans le jeu et les sud-africains ont réussi dans la foulée, à égaliser à la 19ème minute par l’intermédiaire Deon Daniel Hotto.

Le match s’est poursuivi avec une domination parfaite du Horoya AC. A la 24ème minute, une faute sur Morlaye Sylla lui permet d’être en supériorité numérique, le dossard numéro “4” de Bidvest wits, Lehlohonolo Noyane écope d’un carton rouge.  (1-1) à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les rouges et blancs de Matam continuent sur la même lancée. Entré en jeux, Boniface Haba a permis au Club de Matam de reprendre le dessus à la 61ème minute, résultat (2-1).

Les occasions se multiplient pour le Horoya mais le manque de réalisme reste de mise. Par un tir de Morlaye Sylla, le Horoya obtient un penalty à la 85 ème, mais le capitaine Dramane Nikema ne marque pas.

Après cette victoire ,le Horoya compte désormais 11 points et est d’office qualifié pour les quarts de finale de la coupe de la confédération.

La prochaine sortie des “rouge et blanc de Matam” est prévue pour le 02 février. Ils doivent affronter le club libyen El Nasr en Egypte.