En toute discrĂ©tion, le TFC se dirige tout droit vers la relĂ©gation. Le dĂ©fenseur guinĂ©en Issiaga Sylla et ses coĂ©quipiers sont au bord du gouffre après cette 11e dĂ©faite d’affilĂ©e, toutes compĂ©titions confondues. 

Cadre des violets du Toulouse Football Club depuis des annĂ©es, Issiaga Sylla et son club vivent une saison catastrophique qui pourrait aboutir (probablement) Ă  une relĂ©gation en division infĂ©rieure. 

Pour la petite histoire, Issiaga Sylla arrive au TFC en 2012 après son titre de champion de GuinĂ©e avec le Horoya AC, son club formateur. Il commence chez les jeune de la rĂ©serve avant de voir la chance lui sourire. Les deux arrières gauches de l’effectif pro se blessent successivement. Le jeune dĂ©fenseur guinĂ©en est appelĂ© pour pallier Ă  ses absences, il ne dĂ©cevra pas. 

Il marque pour sa deuxième titularisation et guide les siens vers une victoire importante (2-1) contre Sochaux le 18 Mai 2013. Le dĂ©fenseur qui peut aussi Ă©voluer comme piston, finit par s’installer convenablement dans une Ă©quipe en pleine reconstruction. 

A ce jour, il compte plus de 150 matchs (11 buts) avec les violets, mĂŞme s’il a connu un prĂŞt d’une saison au GazĂ©lec Ajaccio entre 2015 et 2016. 

A 26 ans aujourd’hui, Sylla et le TFC sont sur la bonne voie pour retrouver la seconde division française. RĂ©sultats de très mauvaises prestations sportives (14 dĂ©faites en Ligue 1 et deux Ă©liminations ridicules dans les coupes nationales par des Ă©quipes amateurs), et d’une gestion administrative très douteuse des dirigeants du club. 

3 entraĂ®neurs se sont succĂ©dĂ©s Ă  la tĂŞte du TFC, sans que la situation ne s’amĂ©liore. L’avant dernier, Antoine KombouarĂ©, n’est restĂ© en poste que 84 jours seulement.

Pour l’international guinĂ©en et sa bande, la fin de saison sera palpitante, puisque son club est bon dernier du championnat français avec 12 points en 20 matchs jouĂ©s, soit 5 de moins que le premier non relĂ©gable, Amiens, qui compte en plus un match en retard.