C’est un incendie d’origine inconnue qui a vu partir en fumée quatre ateliers de couture et leurs contenus ce mercredi. L’incident s’est produit dans la commune de Ratoma à Bomboli aux environs de 19h. Alors que les occupants venaient à peine  de quitter les lieux. 

C’est grâce aux voisins que les dégâts ont été minimisés, nous raconte un témoin hébété: « J’étais là en train de me faire coiffer. On a vu la fumée en train de sortir dans le premier atelier. On s’est déplacé pour venir voir y a quoi. On a trouvé que le feu était déjà dedans. La porte était fermée. On a tenté d’ouvrir, mais en vain. Entre temps, le feu avait déjà attaqué le deuxième atelier à côté. On a versé de l’eau, de sables pour éteindre le feu. On a eu peur pour ne pas que le feu dépasse tous les quatre ateliers. On a essayé de gâter toutes les quatre portes pour qu’on puisse au moins sortir les matériels qui se trouvent dedans ».

Le pire a été évité, puisqu’il n’y a pas eu de cas de morts. Mais les victimes déplorent d’énormes dégâts matériels. Parmi les sinistrés, il y a la maîtresse Fanta qui tente de faire son inventaire: « Je ne sais pas tout ce que j’ai perdu. Parceque les gens ont transporté d’autres matériels et je ne sais pas où ils les ont amenés pour le moment. En résumé, nous avons enregistré d’énormes pertes. Moi par exemple, il y avait 8 machine à coudre dans mon atelier et revendais aussi des vêtements. Mais je remercie tous ceux qui ont œuvré pour nous venir en aide ».

Les cas d’incendies sont devenus récurrents ces derniers temps à Conakry. Dans la nuit de mardi à mercredi, ce sont dix véhicules qui ont été calcinés à la Casse, au quartier Madina. Un autre incendie dont nous ignorons jusqu’ici l’origine.

Yam’s