Alors qu’il se défend mordicus d’être contre le troisième mandat sous toutes ses formes, le jeune reggaeman guinéen ne cautionne pas non plus qu’Alpha Condé soit vu comme le centre de tous les problèmes de la Guinée

« Il serait malhonnête pour moi de dire que tous les maux de la Guinée c’est Alpha Condé », indique-t-il. C’est dans l’émission couleur tropicale sur RFI,  que Mohamed Mouctar Soumah pour l’état civil a.k.a Takana Zion, a laissé entendre son désarroi face aux tueries engagées contre la jeunesse guinéenne. C’est pourquoi d’ailleurs, il rejette énergiquement ce projet de réforme constitutionnelle. « Je ne suis pas pour le fait qu’on envoie les enfants dans la rue. La plupart du temps, ce sont les enfants de 12 à 13 ans qui n’ont même pas l’âge de voter qui tombent », a-t-il déploré.

En ce qui concerne sa position pour le FNDC, Takana Zion n’y va pas de mains mortes. « Ce n’est pas un front qui représente le peuple de Guinée ». Plus loin il remue le doigt dans la plaie; « Le peuple n’a pas encore dit son dernier mot » estime t-il.

Le leader de la Black Mafia qui s’est attiré ces derniers temps, la foudre de plusieurs militants du FNDC, reste droit dans ses bottes et continue de croire qu’il faut combattre un système et non un seul individu.

YAM’S