La 4ème édition du festival de Fria s’est tenue du 26 au 29 décembre 2019 à Fria. Un événement qui a tourné autour d’une formation de plusieurs jeunes de la localité en entrepreneuriat, d’une exposition et le tout couronné par une série de concerts géants.

L’essentiel de la crème de la musique urbaine du pays y était présent en communion parfaite avec le public de la cité des alumines.

Des artistes comme Koundou Waka, Degg J Force 3Tombolia Foté, King détruit, Banlieuz’art, One Time, Petit Kandia, Kandia Kora etc…et des humoristes comme Bappa Zigué , Oumar manet ont émerveillé un public en feu cette année également.

Pour la première fois depuis quatre éditions, les organisateurs se sont choisi un parrain et c’est à Monsieur Malick Kébé Directeur général du fonds de développement des arts et de la culture que l’honneur est revenu. Macka Traoré, commissaire général du festival explique les raisons de ce choix : ” Quand j’ai voulu choisir un parrain la première fois pour le Fristival, beaucoup de personnes m’ont proposé des hommes riches mais j’ai préféré Malick Kébé, parce qu’il m’a tout appris dans ce milieu. On a une vraie histoire et je voudrais, 20ans après qu’on dise que le parrain du Fristival n’a pas été choisi pour le matériel mais par reconnaissance parce qu’il m’a tout donné”.

Malick Kébé a réagi en ces termes : ” Macka est sincère et travaille dur, il fait partie des rares personnes qui m’ont été reconnaissantes, comme Naby Keita et autres, aujourd’hui je suis fier de lui, fier de l’acte qu’il pose à Fria parce qu’il veut que cette ville se relève. C’est ma première fois d’assister au Fristival, mais je serai là à tes côtés et t’accompagnerai Macka quand tu auras besoin de moi”.

Le Directeur National des impôts, Aboubacar Makhissa Camara, un autre invité de marque et ressortissant de Sombory, s’accentue lui sur l’honnêteté du directeur des ressources humaines de Hadafo médias. Il s’est engagé devant le public à continuer à l’accompagner dans ses projets.

Ces témoignages ont été suivi de l’annonce par Malick Kébé, des feux d’artifices, devant être tirés pour la première fois le 31 décembre à Fria en vue d’accueillir le nouvel an.

Abass D.